Vous êtes ici : Accueil > ARCHIVES > 2005-2006 > 04- Les CM > 04.20 - CM1B Mme CULLERON Isabelle > Randonnée d’orientation à Coye la Forêt
Publié : 11 mai 2006

Randonnée d’orientation à Coye la Forêt

Sortie au grand air !

 

Le jeudi 4 mai 2006, notre école et d’autes écoles de Goussainville ont participé à une grande randonnée d’orientation dans la forêt de Coye la Forêt.

Le but était de rechercher des balises en nous aidant d’un plan. Au total, il y avait 11 balises à trouver et en fonction de leur emplacement dans la forêt, celles-ci rapportaient plus ou moins de points. Comme nous voulions gagner, nous avons choisi d’aller chercher 7 balises et surtout les 2 balises les plus éloignées (les balises n°10 et 11) .

Pour nous y rendre, nous avons marché jusqu’à la gare et nous avons pris le RER D jusqu’à Orry-la-Ville. A notre arrivée, nous avons proposé notre itinéraire aux organisateurs, puis nous sommes partis pour cette grande aventure.

 

En voici quelques impressions :

Fanny : C’était la première fois que je prenais le RER. Au début, j’ai eu peur car le train allait vite... On a vu du muguet et cela sentait bon dans la forêt. 

Ebru : J’ai bien aimé la sortie parce qu’on a bien marché et on a presque trouvé toutes les balises (sauf la n° 6 et la n°8). Les balises 10 et 11 étaient vraiment difficiles à trouver...

Tony : Quand on a trouvé la balise 11, c’était super !!! J’ai pensé que personne ne l’avait trouvée car c’était vraiment dur. On était tout seul dans la forêt et à un moment, on a même pensé que l’on s’était perdu...

Sinon, j’ai bien aimé le pique-nique. J’avais une faim de loup...

Ismaïl : A un moment, on s’est perdu et j’ai pensé qu’on allait rester toute la nuit dans la forêt et qu’on allait construire des cabanes pour dormir. Heureusement, on a rencontré deux personnes qui nous ont indiqué le chemin.

Stéphanie : J’ai trouvé la sortie géniale. Mon père nous a accompagnés

Kevin : J’ai bien aimé le retour dans la forêt. On a fait des petits groupes pour marcher et on s’est aidé. Tout le monde avait soif à la fin et comme nous n’avions plus rien à boire, le père d’Ismaïl qui nous accompagnait a acheté des bouteilles d’eau à la gare.

Aboubacar : Il y avait de la boue sur le sentier et j’ai même perdu ma chaussure. Tout le monde a rigolé...

Nathiaba : Pour moi, cette randonnée s’est bien passée. Quand on est revenu à Goussainville, je n’arrivais presque plus à marcher. Le lendemain, j’ai eu des courbatures. Aïe, aïe,aïe !