Vous êtes ici : Accueil > ARCHIVES > 2006-2007 > 2006-2007 > CM1B - classe de Céline BEAUME > La cigarette
Publié : 2 mai 2007

La cigarette

Voici un excellent travail sur les dangers de la cigarette réalisé par Bryan.

La cigarette

1. Histoire de la cigarette

A l’origine le  tabac vient d’Amérique.

En 1492, lorsque Colomb découvre l’Amérique, il découvre le tabac et le ramène en Europe. Pendant longtemps il est utilisé comme simple plante de décoration. Puis le tabac se vend d’abord sous forme de poudre et est réservé aux apothicaires (les médecins de l’époque).

 C’est à la fin du XVIe qu’apparaît le mot tabac. Et au XVIIe sous le règne de Louis XIV que Colbert accepte la fabrication et la vente du Tabac.

La fabrication du tabac devient vite une industrie. Pendant les 2 guerres mondiales la distribution de cigarettes était gratuite aux militaires. Ce qui va généraliser sa commercialisation.

 Le filtre est inventé en 1930 mais n’arrive dans les foyers qu’en 1950.

La consommation de masse de la cigarette devient planétaire surtout après la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui la production de cigarettes atteint plus de  4600 milliards d’unités.

Environ 5500 milliards de cigarettes sont produites mondialement chaque année par l’industrie du tabac, consommées par plus de 1,1 milliard d’humains.

 

2. Substances toxiques et irritantes contenues dans la fumée de cigarette

Lorsque vous respirez la fumée de la cigarette, vous inhalez plus de 4 000 produits chimiques comme :

Goudrons, Nicotine, Ammoniac, Monoxyde de carbone, Monoxyde d’azote et dioxyde d’azote, Acide cyanhydrique, Benzène, Toluène, Phénol, Arsenic

 

3. Effets sur la santé

Le tabac fait 70 000 morts par an.

Soit 35 000 sont dus à des cancers, 18 000 à des maladies cardiovasculaires et 12 000 à des maladies respiratoires.

Les effets nocifs de la cigarette touchent un très grand nombre d’organes : lèvres, bouche, langue, gorge, œsophage, poumons, cœur …

C’est la nicotine, qui rend les fumeurs dépendants. Elle agit d’abord sur le cerveau, puis, elle atteint le sang. Elle entraîne alors la libération de substances qui accélèrent le cœur, élèvent la tension artérielle et favorisent la formation de caillots dans les vaisseaux.

Le tabac n’est pas seulement nocif pour le fumeur mais aussi par son entourage, à travers la fumée qui se dégage d’une cigarette qui se consume d’elle-même dans le cendrier.

4. Il n’est jamais trop tard pour arrêter !

En effet, le risque de développer une maladie grave s’atténue progressivement à l’arrêt du tabac.

Le risque de cancer du poumon diminue de 60 % en cinq ans, et le risque cardiovasculaire rejoint celui des non-fumeurs en un an.

Enfin, si une fumeuse s’arrête dès le premier jour de sa grossesse, il n’y a plus de risque pour le bébé.

Très vite, "l’ancien fumeur" retrouve son souffle, une peau moins grise et une haleine plus agréable...

 

 

Alors, tu arrêtes quand ?