Publié : 6 septembre 2007

SPECIALE DERNIERE (3 Juillet 2007)

Paul McCartney, qui est plus connu pour ses talents de mélodiste que de philosophe (et à juste titre), a écrit dans la dernière chanson des Beatles, intitulée de façon prémonitoire « The End » : « and in the end, the love you take is equal to the love you make »....

J’ai toujours cru très important de ne pas mêler l’affectif au travail, pour préserver la cohésion, la professionnalité etc... Et j’ai dû si mal le faire que mes collègues m’ont toujours renvoyé beaucoup d’affection... Et vous n’y avez pas failli.

Merci.

J’ai été touché moi aussi par cet « esprit de Vié » qui fait que, malgré les difficultés à y exercer, et les aléas de la vie qui font qu’un jour on la quitte, on la quitte à regrets...

 

Je vous souhaite à tous (dans le cas présent, c’est plutôt à toutes*) le meilleur au travail et en privé.

Une dernière équipe, c’est un peu comme une première classe, au moment de la quitter.....

Marcel

* et je ne me suis jamais plaint de travailler avec autant de femmes...