Vous êtes ici : Accueil > Espace Parents (Infos Pratiques) > En cas d’accident
Publié : 5 mars 2006

En cas d’accident

Si votre enfant est victime d’un accident, ou s’il est malade....

L ’école doit pouvoir vous joindre à tout moment.

Pour cela la fiche de renseignements doit être correctement et lisiblement remplie, et mise à jour sans délai si vous changez de numéro de téléphone dans l’année.

Donnez un maximum de possibilités à la maison et au travail.Sachez également que nous vous joindrons plus facilement sur les téléphones fixes que sur les portables que nous ne pouvons appeler directement (la ligne de l’école étant restreinte, nous devons passer par la mairie...).

Donnez le numéro d’une tante, d’une amie, de quelqu’un de confiance qui sera autorisé(e) à récupérer l’enfant au cas où vous ne pourriez pas.

Si l’affaire nous semble assez grave, nous appelons d’abord le 15, et ensuite nous essaierons de vous joindre. Si les médecins du 15 partagent notre avis, ils enverront les pompiers ou un transport médicalisé. Votre enfant sera conduit vers un hôpital (en général l’hôpital de Gonesse, mais un établissement spécialisé si nécessaire) où vous le rejoindrez.

Si les symptômes n’ont rien d’inquiétant, que l’enfant n’est pas en danger, mais que nous préférons être rassurés par un examen médical, une radio...nous tentons de vous joindre d’abord, pour savoir ce que vous souhaitez que nous fassions... En effet, si nous appelons le 15, il y a de fortes probabilités pour qu’ils envoient une ambulance privée (à votre charge).Beaucoup de parents préfèrent dans ces conditions récupérer leur enfant et le conduire eux-mêmes chez un médecin ou à l’hôpital.

Les enseignants n’ont pas de compétence particulière en matière de santé. Ils font, comme les parents à la maison,au mieux, avec leur bon sens et les quelques connaissances qu’ils ont...Nous sommes en général plutôt prudents et préférons appeler pour rien que de prendre un risque...En même temps, il ne serait pas sérieux de faire évacuer tout enfant qui tombe ou se cogne, ce qui en concernerait plusieurs à chaque récréation...

Sachez que les soins restent à votre charge. C’est pourquoi il vous est conseillé de prendre une assurance scolaire (dans certains cas elle est même obligatoire) qui participera au remboursement en complément de la sécurité sociale et de votre mutuelle. Pour plus de détails, rendez-vous à l’article « Assurance scolaire » des INFOS PRATIQUES.