Vous êtes ici : Accueil > Vie de l’école - AGENDA > 3 - Le Conseil d’école > Comptes-rendus des séances > 01 - Compte-rendu Séance du 11 Mars 2006
Publié : 24 mars 2006

01 - Compte-rendu Séance du 11 Mars 2006

Le Conseil d’école s’est réuni de 9h30 à 11h30 à l’école.

Il a d’abord abordé les questions « Education Nationale ».

++ Le Directeur a présenté les 3 Lois qui entrent en application et ont des répercussions directes sur l’école

= La Loi de programmation pour la cohésion sociale (« Loi Borloo ») du 18 Janvier 2005.

Entre autres, cette loi comprend le Programme de Réussite Scolaire (P.R.E.) pour accompagner en dehors du temps scolaire les enfants et les adolescents qui ne bénéficient pas d’un environnement social, familial et culturel favorable à leur développement harmonieux.

Les partenaires sont : la préfecture, l’éducation nationale, la commune, le conseil général, la caisse d’allocations familiales, les représentants su secteur sanitaire. Ils forment un Comité de pilotage et prennent les décisions.

A Goussainville, cela va concerner d’abord une vingtaine d’enfants de 6 à 8 ans.

= La Loi pour l’égalité des droits et des chances (pour les personnes handicapées) du 11 Février 2005.

Les commisions de l’enfance (CDES et CCPE) et de l’âge adulte (COTOREP) disparaissent au profit d’un suivi continu par la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Tout élève handicapé est inscrit dans l’école de son secteur. L’équipe éducative évalue les besoins , avec l’aide des enseignants itinérants et d’un enseignant référent qui assurera la permanence des relations avec l’élève et ses parents tout au long de sa scolarité. Ils font des propositions à l’équipe pluri-disciplinaire de la M.D.H.P. qui élaborera à partir de ces propositions, le Projet Personnalisé de Scolarisation de l’enfant, et en assurera le suivi.

= La Loi d’Orientation et de programme pour l’avenir de l’école (« Loi Fillon) du 23 Avril 2005.

Elle instaure le Programme Personnalisé de Réussite Educative qui consiste en un plan coordonné d’actions pour répondre aux difficultés scolaires d’un élève. Il est établi par le Conseil de Cycle en présence d’un membre du RASED. Il est présenté à la famille et à l’élève. Cela concernera les redoublants et les élèves dont les évaluations-diagnostiques révèleront des difficultés sensibles.

++ Les parents d’élèves interrogent les enseignants sur ce qu’ils pensent de ces dispositifs.

Ceux-ci répondent que tout ceci se met en place, et qu’il reste des éléments à éclaircir.

Sur le papier, ces dispositions semblent séduisantes.

Dans le même temps, elles soulèvent d’autres questions, en particulier sur la faisabilité (moyens, temps...)

++ En ce qui concerne les autorisations de recrutement de 4 Emplois Vie Scolaire (E.V.S.) qui avaient été accordées à l’école pour des aides administratives, en technologies nouvelles et en « vie scolaire », elles n’ont pas été suivies d’effet.

Le Conseil a ensuite abordé les questions « Municipalité » :

++ Pour l’essentiel les petits travaux d’entretien sont faits, et le retour des fiches de demandes permet de réguler les éventuelles erreurs.Cela fonctionne et c’est bien.Par contre, nous avons un refus de mise en place d’une sonnerie automatique avec minuterie, rendue nécessaire pour moieux organiser les montées et descentes d’escaliers.

En ce qui concerne les gros travaux, M.Billoret répond qu’il s’est renseigné et qu’à part la réfection des peintures de certaines classes (il ignore lesquelles), il n’ y aura rien d’autre cette année. Des entreprises font des devis pour étayer des demandes de subventions dans le cadre des travaux qui vont toucher le quartier.

M.Le Directeur rappelle nos 2 demandes majeures concernant le changement des fenêtres et la fermeture du préau des petits pour créer une salle couverte et protéger l’école des saletés du quartier que le vent rabat.

Les parents souhaitent que le Directeur soit associé aux discussions sur les travaux à réaliser pour que l’avis de l’école soit pris en compte.

Les parents réitèrent leurs inquiétudes quant aux fenêtres : ils souhaitent qu’elles n’ouvrent qu’en position oscillo-battante (basculantes), ne permettant pas aux élèves de « passer par la fenêtre » ou de se cogner la tête en se relevant. M.Billoret va demander aux services techniques compétents si une solution provisoire permettrait d’attendre leur changement.

++ La commission de sécurité est passée vendredi 10 Mars 06. Le Directeur a été sollicité et a pu présenter les registres de sécurité.La commission a visité les locaux et donné un avis favorable. Des conseils ont été donnés sur le stockage du papier ou les affichages de travaux d’élèves. Pour répondre aux parents, le Directeur a posé la question des fenêtres : ce n’est pas de la compétence de la commission.

++ Sécurité aux abords de l’école :

M.Billoret fait remarquer qu’à son initiative des passages-piétons ont été repeints, et des panneaux de signalisation posés.Les parents notent que des voitures se garent mal et bloquent l’entrée de l’école, ils évoquent également le problème des encombrants (parfois des morceaux de vitres !!!) qui restent à la portée des enfants.

Depuis que le gardien n’est plus présent aux entrées et sorties des classes, les choses se dégradent : les collégiens viennent à nouveau roder (agressions d’élèves, d’enseignants...), les parents empruntent à nouveau le chemin du parking avec leurs enfants, multipliant les risques d’accident...

Tout ce qui avait été patiemment construit pour rétablir la sécurité est remis en question.

Le Conseil d’école demande solennellement que le gardien soit de nouveau affecté à la surveillance des entrées et sorties du groupe scolaire Germaine Vié.

++ entretien : Il continue à y avoir des hauts et des bas, en fonction des non-remplacements ou des personnels utilisés sur d’autres sites. Le balayage est fait, les corbeilles vidées, mais le lavage au sol pas toujours assuré. Les enseignants rappellent qu’il n’y a toujours pas d’eau chaude dans les étages !!! Des traces restent au sol, en particulier dans les couloirs, les escaliers.La question des préaux est de nouveau évoquée.

Puis le conseil a fait le bilan de la mise en oeuvre des projets :

++ Les 3 P.A.E.I. déposés par l’école ont été retenus par la Commission : BCD et Culture artistique (artothèque et cinémathèque), ateliers péri-éducatifs et développement des Nouvelles Technologies. Nous sommes dans l’attente du retour de l’Inspection Académique des notifications de crédits et d’heures supplémentaires.

 

++ classes transplantées : Les craintes de ne pouvoir organiser les voyages des CP et des CM2 évoquées lors du dernier conseil, ont été levées pour les CP qui partiront les 27 et 28 Mars, mais pas pour les CM2...

++ Liaison CM2/6ème : M. Neveu évoque ce qui se met en place avec le CPE du Collège Pierre Curie (rencontres à l’école du CPE et de délégués-élèves de 6ème avec nos CM2, puis leurs parents). M. Fages fait part des efforts répétés de la Coordination du REP pour mettre en place une liaison également avec le collège Robespierre.

++ PROJET D’ECOLE : Les membres du Conseil d’école ont eu le projet avec la convocation, et ont eu la possibilité d’en prendre connaissance. Le Directeur a déposé le projet à l’Inspection le 3 Février.

Le Conseil d’école donne un avis favorable au projet d’école.

 

 

 

Post-scriptum

Il s’agit ici d’un raccourci du compte-rendu officiel, disponible à l’école ou auprès des représentants de parents d’élèves.