Vous êtes ici : Accueil > Vie de l’école - AGENDA > 4 - Manifestations, Projets, Actions.. > Le Tableau Blanc Interactif : comment ça marche ?
Publié : 27 janvier 2008

Le Tableau Blanc Interactif : comment ça marche ?

 

4 mai - Une étude sur l’usage des TBI (Tableaux blancs interactifs) à l’école primaire montre les apports de ce dispositif.

Les conclusions de l’ "Expertise relative aux usages du tableau blanc interactif en école primaire", menée par le laboratoire de recherche ERT34 - Hypermédias et apprentissages - à la demande de la SDTICE soulignent les apports du tableau blanc interactif dans la classe.

Selon l’expertise, le TBI apparaît comme "un bon moyen de promouvoir non seulement l’utilisation de l’outil informatique mais également de nouvelles approches pédagogiques, voire l’acquisition et le développement de nouveaux savoirs" : les cours deviennent plus attractifs, la motivation et la participation des élèves augmentent. L’utilisation du TBI répond aux différentes préconisations relatives aux TIC, notamment le B2i et il encourage les enseignants à partager leurs préparations en ligne.

L’opération TBI menée dans le cadre du projet PrimTICE du ministère de l’Éducation nationale a permis, avec l’aide des collectivités territoriales, le déploiement de 1000 TBI à ce jour dans les écoles maternelles et élémentaires, multipliant ainsi par 100 le nombre de ces dispositifs en deux ans.

RAPPEL

Une enquête en ligne menée par la SDTICE auprès de 30% des enseignants expérimentateurs entre avril et juin 2005 avait déjà plébiscité le tableau blanc interactif.

58% des enseignants interrogés avaient jugé "important" l’impact des tableaux blancs interactifs sur le développement des compétences et l’acquisition des connaissances chez les élèves et 27% le trouvent "très important".

Ils étaient 95,6% en outre à estimer "important" (44,4%) ou "très important" (51,2%) leur impact sur la motivation de l’élève.

Source : Laurent Odic - Responsable du projet Usages dans le Primaire - DT-SDTICE